Quiz : que savez-vous sur le prépuce et la circoncision ?

1. Quelle est la taille moyenne du prépuce chez l’homme adulte :
Entre 50 et 90 cm² – du tiers à plus de la moitié d’une carte postale de taille standard (A6)
source : Taylor JR, Lockwood AP, Taylor AJ. The prepuce: specialized mucosa of the penis and its loss to circumcision. Br J Urol. 1996;77:291-5, audition du Dr Morten Frisch au parlement danois : http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/12/17/audition-sur-la-circoncision-au-parlement-danois-video/
de 4 cm² à 13 cm² – de la taille d’un petit timbre poste à celle d’une pièce de 2€ (pile et face)
de 13 cm² à 50 cm² – de la taille d’une pièce de 2€ (pile et face) à plus de la moitié de la taille d’un billet de 5€
2. A quoi sert le prépuce ?
procurer du plaisir, recouvrir et protéger le méat urinaire, stimuler le gland en coulissant dessus d’avant en arrière
stimuler le gland en coulissant dessus d’avant en arrière
oui, mais pas seulement…
recouvrir et protéger le méat urinaire
oui, mais pas seulement…
aucune de ces réponses
3. A quel âge les garçons parviennent-ils à décalotter entièrement en moyenne ?
10 ans
Une étude danoise a montré qu’on ne peut décalotter la plupart des nourrissons, ce qui est normal. 6,5% des bébés peuvent être décalottés avant 3-4 ans. L’âge moyen pour décalotter naturellement est 10,4 ans et la plupart des garçons parviendront à décalotter avant l’âge adulte. Cependant 1 à 2% garderont un prépuce qui ne décalotte pas, ce qui est rarement un problème. Source : Øster J. Further fate of the foreskin: incidence of preputial adhesions, phimosis, and smegma among Danish schoolboys. Arch Dis Child. 1968;43:200-3
à la naissance
6 mois
1 an
5 ans
4. La circoncision s’est popularisée dans les pays anglo-saxons au début du XIXè siècle pour guérir de :
la masturbation
oui, mais pas seulement…
l’épilepsie
oui, mais pas seulement…
la démence
oui, mais pas seulement…
la paralysie
oui, mais pas seulement…
la masturbation, l’épilepsie, la démence et la paralysie
5. Dans le cas des pays occidentaux, il a été prouvé que la circoncision est un moyen efficace de prévenir :
le cancer du col utérin
le cancer du pénis
les infections de la vessie
le SIDA
Au Lesotho dont la moitié des hommes sont circoncis, le SIDA frappe 22,8% des circoncis contre 15,2% des intacts. “au Cameroun où 93 % de la population est circoncise, la prévalence du VIH chez les hommes circoncis est de 4,1 % contre 1,1 % pour les non-circoncis” (Conseil national du SIDA). De même, une enquête menée en 2006 par le Swaziland Central Statistical Office (10) a déterminé que le taux de SIDA était de 21,8% chez les circoncis contre 19,5% chez les intacts. L’enquête à long terme d’un chercheur de l’Institut Pasteur (5) sur 13 pays africains ne montre pas de différence entre les circoncis et les intacts. Une étude menée en 2006 (11) “n’a pas détecté l’association attendue entre la circoncision et la séroposivité”. La similarité des taux de SIDA en Suède et en Israël montre que la circoncision n’a rien à voir à l’affaire. Source : http://gayglobe.us/blog/?p=4705
toutes les réponses précédentes
aucune des réponses précédentes
6. La circoncision du nourrisson est :
recommandée par les médecins
sans risque et indolore
un moyen prouvé de protéger de plusieurs pathologies
toutes les réponses précédentes
aucune des réponses précédentes
7. Sur le plan sexuel, plusieurs études on montré que les hommes circoncis ressentent en majorité :
les mêmes sensations que les hommes non circoncis
moins de sensations que les hommes non circoncis
plus de sensations que les hommes non circoncis
8. dans les cas de pathologies du prépuce (phimosis etc.) il n’y a jamais d’alternative non chirurgicales à la circoncision.
VRAI
FAUX
9. Que trouve-t-on dans le prépuce ?
des muqueuses
oui, mais pas seulement…
des récepteurs sensoriels (sensibles à la douleur et au toucher)
oui, mais pas seulement…
des terminaisons nerveuses
oui, mais pas seulement…
toutes les réponses précédentes
aucune des réponses précédentes
10. Combien y a-t-il de terminaisons nerveuses dans le prépuce ?
0, ce n’est pas un tissu innervé
5 à 10 000
10 à 20 000
certains affirment même qu’il y en aurait jusqu’à 70 000 ! Source : http://thecircumcisiondecision.com/20000-nerve-endings/

Références :

(1) Rozenbaum W., Bourdillon F., Dozon J-P. et al. Report on Male Circumcision: An arguable method of reducing the risks of HIV transmission. Conseil national du SIDA, 2007: 1-10.

http://www.cns.sante.fr/spip.php?article277&decoupe_recherche=circoncision

(2) Alkatout I. et al. Sexual behaviour as the limiting and linking factor in HIV-infected people in rural Zimbabwe. Int J of STD & AIDS 2007; 18 (10), 688-91.

(3) Devon D., Brewer et al; Male and female circumcision associated with prevalent HIV infection in Virgins and adolescents in Kenya, Lesotho and Tanzania. Annals of epidemiology 2007; 2 (3) : 217-26.

(4) Dowsett G.,Murray Couch. Male circumcision and HIV prevention: is there really enough of the right kind of evidence? Reprod Health Matters 2007; 15 (29): 33-44.

http://www.cirp.org/library/disease/HIV/dowsett2007/

(5) Garenne M. Long term population effect of male circumcision in generalized HIV epidemic in sub-Saharan Africa. African Journal of AIDS research 2008 ; 7 (1) : 1–8.

(6) Siegfried N, Muller M, Volmink J. et al. Male circumcision for prevention of heterosexual acquisition of HIV in men. In : The Cochrane Library, 3, 20 03.

http://www.mrc.ac.za/policybriefs/Malecircumcision.pdf

(7) Green G. McAllister R., Peterson K., Travis J. Male circumcision is not the HIV ‘vaccine’ we have been waiting for ! Future HIV therapy 2008 ; 2 (3), 193-199.

(8) Sidler D., Smith J., Rode H.Neonatal circumcision does not reduce HIV/AIDS infectionrates. SAMJ2008 ; 98 (10). http://www.circumcisionandhiv.com/files/SAOpinion.pdf

(9) Connolly C., Leickness C., Shanmugam R., Nqeketo A. Male circumcision and its relationship to HIV infection in South Africa: results of a national survey in 2002. S Afr Med J 2008 ; 98 : 789-794. http://www.circumcisionandhiv.com/files/254-12519-1-PB.pdf

(10) Swaziland Central Statistical Office. Swaziland Demographic and Health Survey 2006-7. p. 227.

http://www.measuredhs.com/pubs/pdf/FR202/FR202.pdf

(11) Green L., Travis J., McAllister R, Kent, Peterson K., Vardanyan A., Craig A., Male circumcision and HIV prevention : Insufficient evidence and neglected external validity. American Journal of Preventive Medicine 2010, 39 (5 ), 479-482.

(12) Van Howe R., Storms M. How the circumcision solution in Africa will increase HIV infections. Journal of Public Health in Africa 2011; 2:e4.

http://www.publichealthinafrica.org/index.php/jphia/article/viewArticle/jphia.2011.e4/html_9

(13) Westercamp M., BaileyR., Bukusi E., MontandonM., KwenaZ., Cohen C. Male circumcision in the general population of Kisumu, Kenya: beliefs about protection, risk behaviors, HIV, and STIs. PLoS ONE 5(12): e15552. doi:10.1371/journal.pone.0015552

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s