Une association médicale danoise qualifie la circoncision sans raisons médicales d’ “éthiquement irresponsable”

Une remise en cause sans détours

Dans ses dernières recommandations publiées en décembre de l’année dernière, l’Association Médicale Danoise (Lægeforeningen), forte de 29 185 membres, a qualifié la circoncision de mineurs sans raison médicale d’éthiquement irresponsable.

La circoncision en l’absence de prescription médicale n’est pas éthiquement acceptable dès lors que le patient n’exprime pas son consentement éclairé sur l’opération. Par conséquent, aucun garçon ne devrait être circoncis avant d’avoir 18 ans et d’être en mesure de décider s’il souhaite cette opération.

Source : http://www.huffingtonpost.com/entry/denmarks-29000-doctors-declare-circumcision-of-healthy_us_58753ec1e4b08052400ee6b3

Contrairement à la France où la circoncision des mineurs sans nécessité médicale n’est que rarement envisagée dans une perspective éthique et ne fait pas l’objet d’un débat publique contradictoire, il existe depuis plusieurs années déjà un débat récurrent au Danemark autour de cette pratique. Comme me l’expliquait Mikael Aktor (coprésident de l’association Intact Denmark) lors d’une rencontre en août dernier, c’est même un sujet qui intéresse régulièrement la presse danoise, comme ce fut le cas à l’occasion de l’intervention du Docteur Morten Frisch devant le parlement danois par exemple, ou de manière plus anecdotique mais récurrente durant la période estivale lorsque les journaux cherchent des sujets intéressant leurs lecteurs.

Un précédent nordique

Ce n’est pas la première fois qu’une association médicale exprime de fortes réserves sur les circoncisions sans raison médicales. Ainsi en 2001 le comité d’éthique de l’Association Médicale Norvégienne avait-il déclaré que la circoncision rituelle viole le code de déontologie de la profession :

Le comité déclare que la circoncision rituelle de jeunes garçons ne présente aucun avantage d’un point de vue médical. Même sous anesthésie locale cette opération cause de la souffrance et présente des risques de complications. Le Comité d’Éthique Médical déclare que la circoncision rituelle de jeunes enfants est incompatible avec les principes majeurs de la déontologie médicale tels qu’ils sont inscrits dans le premier paragraphe du code de la déontologie médicale norvégien. Celui-ci demande aux docteurs d’œuvrer pour la santé, de guérir, soulager et réconforter. Le comité souligne que l’impossibilité de l’enfant à donner son consentement est un point majeur.

Source : http://legeforeningen.no/english/

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s